Les tendances de recrutement en comptabilité. L’interview d’Anaïs Coquet, Responsable recrutement chez In Extenso

Anais Coquet“QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN COMPTABILITE ?”

Sur le marché, on note que de nombreuses opportunités de recrutement existent, tant en comptabilité qu’en expertise comptable.Celles-ci sont principalement des CDI et concernent aussi bien les profils juniors que les profils expérimentés.

“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVISAGEABLES ?”

Un collaborateur comptable peut évoluer en prenant en charge davantage de responsabilités. A titre d’exemple, chez In Extenso, certains de nos collaborateurs sont recrutés en tant qu’Assistant, puis évoluent Chargé de Dossiers et Chargé de Clientèle (supervision et animation d’équipe). Par ailleurs, In Extenso favorise la promotion interne et accompagne les collaborateurs dans leur accession à une fonction de direction au sein du Groupe et au statut d’associé.

“POURQUOI CHOISIR LA COMPTABILITÉ ET L’EXPERTISE ?”

Faire le choix de la comptabilité et de l’expertise comptable, c’est avant tout participer au développement de l’activité des clients du cabinet. Chez In Extenso, nous accompagnons nos clients à respecter leurs obligations comptables et fiscales, à comprendre et optimiser leurs résultats, et leur donnons  les outils et les conseils pour mieux piloter leur activité. L’aspect relationnel est donc primordial dans ce métier.

“QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?”

Les profils majoritairement recrutés sont des collaborateurs comptables disposant d’une expérience au préalable. Nous recrutons des collaborateurs comptables, des experts comptables, des fiscalistes, des spécialistes de la création d’entreprise, des juristes et des gestionnaires de paie. Nous recrutons aussi bien des profils de niveau bac + 2/3 (BTS CGO, Licence pro paie) que bac +5/8 type DCG / DSCG, MSG, master CCA, …

“QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOPTER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?”

Avant de réfléchir à la stratégie pour être recruté, il faut se demander en amont  comment faire la différence pour être retenu pour effectuer un entretien de recrutement. Pour cela, il est nécessaire de développer dès le début de l’immersion dans la sphère professionnelle un réseau. Osez demander des cartes de visites et surtout gardez contact avec vos précédents tuteurs, maîtres de stages.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.43 : http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Kelly lance un dispositif digital unique en France, au service de l’expérience candidat.

Kelly, un des acteurs mondiaux en solutions en ressources humaines, expérimente un nouveau dispositif d’accompagnement des candidats. Nommé #SUCCESSPARTNER, il a pour ambition d’optimiser la recherche d’emploi et le développement de carrière dans les secteurs « Finance » et « LifeSciences ».

Ce dispositif digital, unique en France, s’articule autour de 3 axes : les dimensions informative, utile et sociale. Conçu en collaboration avec l’agence de communication digitale NiceToMeetYou, il s’appuie sur des leviers interactifs : vidéos, livestream, tchat, réseaux sociaux…

LE  CONSTAT  DE  DÉPART  : une  récente  étude  TNS  SOFRES  a  mis  en  évidence  que  les  candidats  désirent  encore plus d’accompagnement de la part des cabinets de recrutement. 33 % des candidats souhaitent un accompagnement   dans   la   durée.   42   %   d’entre   eux   recherchent   des   partenaires   d’emploi   qui   les  accompagnent une fois en poste.

Capture d'écran Kelly SuccessPartner
http://successpartner.kellyservices.fr/finance/ 

Une plateforme pensée comme un hub numérique pour les candidats des secteurs Finance et LifeSciences.

Découvrez le dispositif en vidéo :

A propos de Kelly

Kelly Services (NSDAQ : KEYLA, KELYB) est un des leaders mondiaux de Solutions en Ressources Humaines. Kelly France offre, depuis 1972, une gamme complète de services de recrutement, d’externalisation et de conseil avec près de 65 bureaux répartis sur tout le territoire. Kelly fait travailler chaque année plus de 555 000 personnes dans le monde entier. Le chiffre d’affaires du groupe en 2014 s’élève à 5,64 milliards de dollars US.

Pour en savoir plus sur Kelly et ses offres, rendez vous sur le site : http://successpartner.kellyservices.fr/index/

Les tendances de recrutement en finance d’entreprise. L’interview de Marc Bollecker, Professeur à l’Université de Haute Alsace

Marc Bollecker“QUEL EST L’INTÉRÊT D’UNE CARRIÈRE EN FINANCE D’ENTREPRISE ?”

La finance d’entreprise recouvre une palette très variée de métiers à des niveaux de responsabilité très différents : contrôleur de gestion, auditeur, comptable, consolideur, trésorier, credit manager. Cette diversité est source d’emplois et d’opportunités. Par ailleurs, le changement de trajectoire et les évolutions de carrière sont fréquents : on voit ainsi très souvent des contrôleurs de gestion évoluer vers des postes de responsable (voire directeur) administratif et financier ou vers des directions opérationnelles, des trésoriers se diriger vers le contrôle de gestion ou vers la responsabilité de leur service.

“QUELLES SONT LES COMPÉTENCES ET QUALITÉS NÉCESSAIRES POUR RÉUSSIR ?”

Des compétences techniques et informatiques permettant de traiter des données  sont essentielles, notamment en comptabilité, gestion budgétaire, calcul de coût, analyse financière, gestion de la trésorerie… Mais au-delà de ces compétences, la rigueur est particulièrement utile car ce sont des métiers du contrôle et de l’analyse. C’est la capacité aussi à prendre du recul par rapport aux chiffres qui est exigée pour pouvoir conseiller des dirigeants et des managers. L’anglais devient évidemment incontournable. Enfin, la mobilité géographique est un atout majeur pour pouvoir évoluer au sein d’une entreprise ou dans d’autres groupes.

“COMMENT ONT ÉVOLUÉ CES MÉTIERS CES DERNIÈRES ANNÉES ?”

Certains de ces métiers ont déjà considérablement évolué notamment en raison  de deux phénomènes : l’externalisation à l’étranger d’activités à faible valeur  ajoutée, par exemple en comptabilité ; l’automatisation par l’informatique d’activités courantes de saisie qui nécessite de moins en moins d’opérateurs. De ce fait, dans des entreprises disposant de systèmes informatiques performants ou  ayant délocalisé, les postes ont pu évoluer vers l’analyse et le conseil, vers le contrôle de gestion notamment.

“QUELS SONT VOS CONSEILS POUR UN ÉTUDIANT QUI SOUHAITE DÉMARRER UNE CARRIÈRE EN FINANCE D’ENTREPRISE ?”

On peut lui recommander d’acquérir le maximum d’expériences professionnelles avant de démarrer sa carrière. Les formations dans le domaine sont nombreuses à proposer l’apprentissage. A défaut, il est évidemment indispensable de multiplier les stages et les emplois d’été dans des services de contrôle de gestion et financiers ne restreignant pas ses choix à un seul secteur géographique ou d’activité.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.29 : http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Huxley publie son étude sur les salaires des CDI en Banque

Huxley - étude de salaires

 

 

 

 

 

 

Le cabinet de recrutement spécialisé Huxley Banking & Financial Services vient de sortir son étude sur les salaires 2015.

Cette étude a été réalisée sur l’ensemble de leurs placements depuis 2008.

Les différences s’expliquent notamment par la diversité d’acteur dans l’industrie bancaire. En effet il y a une difference notable entre les rémunérations offertes entre les banques internationales, les hedges-fund et les banques françaises.

Huxley Paris offre des études de salaires spécifiques et détaillées en Assurance, Finance d’entreprise et sur les métiers de l’informatique pour nos clients Financiers.

Pour consulter l’étude cliquez ici.

Les tendances de recrutement en finance d’entreprise. L’interview de Bruno Fadda, Directeur, Robert Half

Bruno Fada“QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN FINANCE D’ENTREPRISE ?”

Nous évoluons principalement dans un marché de remplacement. Mais, depuis quelques mois, nous observons une légère recrudescence des créations de postes. Notre marché commence à être plus fluide.

“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVISAGEABLES?”

Les contrôleurs de gestion restent des profils toujours aussi recherchés pour leur capacité à piloter la performance de l’activité et à identifier et mettre en œuvre des actions de réduction de coûts. Les grands groupes quant à eux renforcent leurs équipes de contrôle et d’audit interne et recrutent également des contrôleurs financiers pour leurs filiales.

“POURQUOI CHOISIR DE TRAVAILLER EN FINANCE D’ENTREPRISE?”

Tout d’abord parce que c’est un marché durablement porteur. Quels que soient leur contexte économique, leur taille, leur secteur d’activité, toutes les entreprises se doivent d’établir leurs comptes, de contrôler leurs coûts et de piloter leur  performance financière. Les profils les plus compétents pour les accompagner ne sont ni forcément nombreux, ni disponibles. Ensuite, parce que cette filière propose de très belles opportunités de carrière pour qui sait évoluer et valoriser ses compétences.

“QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?”

Dès le début de sa formation, il est important de se spécialiser et de cumuler de l’expérience. Dans les métiers de la comptabilité, les diplômés d’un BTS avec une alternance et/ou une première expérience au sein d’un cabinet d’expertise comptable, constituent à titre d’exemple des profils très recherchés. Dans les métiers du contrôle de gestion et de l’audit, ce sont essentiellement les diplômés d’Ecole de Commerce et les Master 2 en gestion / finance qui ont effectué des stages longs ou une année de césure en entreprise qui vont être les plus recherchés. Ces futurs diplômés sont pratiquement assurés de trouver un emploi très rapidement.

“QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOPTER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?”

Je donnerais deux principaux conseils : cultiver son employabilité immédiate en multipliant les expériences en entreprise tout au long du cursus de formation initiale; envoyer des candidatures spontanées ciblées et personnalisées : il faut vraiment privilégier la qualité au nombre.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.28 : http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Les tendances de recrutement en finance d’entreprise. L’interview de Davis Brault, Président Fondateur, Objectif Cash

David Brault“QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN FINANCE D’ENTREPRISE ?”

Les entreprises recrutent au cas par cas dans les fonctions support. C’est la conséquence de la crise et du manque de visibilité dans les affaires mais nous constatons tout de même des rotations sur les postes.

Pour mémoire il y a encore 10 ans, « l’espérance de vie » d’un Directeur Financier dans sa fonction était de 7 ans. Aujourd’hui elle est que de 3 ou 4 ans.

“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVISAGEABLES ?”

La financiarisation de l’économie fait son chemin…Démarrer sa carrière dans la finance d’entreprise ne ferme aucune porte. Au contraire, l’audit et le contrôle de gestion restent toujours des voies royales. Après 4 ou 5 ans dans un groupe, beaucoup de Contrôleurs Financiers sont appelés à évoluer. Il n’y a pas une semaine sans que j’apprenne qu’un CFO que je connais est devenu CEO… Difficile de progresser dans la gouvernance si on ne sait pas parler chiffres…

“POURQUOI CHOISIR DE TRAVAILLER  EN FINANCE D’ENTREPRISE ?”

Finance de marché ou finance d’entreprise ? La finance de marché force à l’hyper spécialisation. Dans la finance d’entreprise on voit plus de choses. On s’ouvre aux autres fonctions … on est au cœur du réacteur … on comprend comment fonctionne l’entreprise de l’intérieur.

“QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?”

Les personnes avec qui on peut dialoguer. Ceux qui savent se mettre à la portée de tous … qui sont capables de sortir de leur jargon … Attention toutefois à ne pas vouloir brûler les étapes … J’entends souvent des jeunes dire je fais 6 mois d’audit ici, puis 6 mois dans une banque d’affaire et 6 mois ensuite dans un cabinet de conseil. On n’apprend pas son métier en 2 ans. Les entreprises se méfient des zappeurs. Elles privilégient la loyauté et la fidélité dans les promotions et les rémunérations.

“QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOPTER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?”

Pour être recruté il faut être actif et visible sur le marché mais pas trop. Les fonctions dans la finance d’entreprise restent des fonctions support où qualité rime avec utilité et humilité. Je rencontre parfois des managers qui en font trop. Il ne s’agit pas de savoir se vendre mais plutôt de savoir se faire acheter. Il faut souvent se mettre en veille, attendre le bon moment, faire preuve de patience.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.27 : http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Les tendances de recrutement 2015 en audit et conseil. L’interview d’Anne Le Manh, Directeur scientifique, ESCP Europe

Anne Le Manh“QUEL EST L’INTÉRÊT D’UNE CARRIÈRE EN AUDIT ET CONSEIL?”

Les cabinets d’audit et conseil offrent des opportunités de carrières variées. Au-delà de l’audit, les grands cabinets proposent des missions dans différents domaines d’expertise : transactions services, corporate finance, fraude et investigation, gestion des risques… La mobilité au sein des cabinets est facilitée par les parcours de formation dont bénéficient les collaborateurs.

“POURQUOI LES ÉTUDIANTS SONT INTÉRESSÉS PAR CES MÉTIERS ?”

La diversité des missions offertes et les passerelles entre les différents métiers du cabinet sont particulièrement attractives pour les étudiants.
Une mission d’audit durant de 1 à 4 semaines en moyenne, les jeunes auditeurs sont confrontés à différents environnements sur une période très courte, c’est très enrichissant pour eux.
Enfin, il ne faut pas oublier que pour ceux qui n’envisagent pas de poursuivre leur carrière en cabinet, une première expérience en audit et conseil reste une excellente préparation, à l’exercice d’autres fonctions, au sein d’une direction financière en entreprise par exemple.

“QUELLES SONT LES COMPÉTENCES ET QUALITÉS NÉCESSAIRES POUR RÉUSSIR ?”

Un auditeur se déplace fréquemment, intervient dans des entreprises différentes, rencontre des clients, négocie et communique. Ainsi, au-delà des compétences techniques solides, un auditeur doit être dynamique, posséder de bonnes qualités de communication écrite et orale, en français et en anglais, et savoir s’adapter rapidement à des environnements différents. Les cabinets cherchent des têtes bien faites, avec une personnalité équilibrée.

“COMMENT ONT ÉVOLUÉ CES MÉTIERS CES DERNIÈRES ANNÉES ?”

La diversification des activités des cabinets s’est encore accentuée depuis 2 ans. La palette des expertises proposées par les grands cabinets d’audit et conseil aux clients s’étoffent en permanence, notamment grâce à des acquisitions de cabinets de petite taille mais à forte expertise.

“QUELS SONT VOS CONSEILS POUR UN ÉTUDIANT QUI SOUHAITE DÉMARRER UNE CARRIÈRE EN A&C?”

Il est essentiel d’obtenir un maximum d’information sur l’activité des cabinets et sur le métier d’auditeur via internet bien sûr mais surtout en rencontrant des auditeurs ou d’anciens auditeurs.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.13: http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Les tendances de recrutement 2015 en audit et conseil. L’interview de Romain Werlen, Directeur sénior, Page Personnel

Romain Werlen“QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN AUDIT & CONSEIL ?”

Le secteur de l’audit & conseil est porteur pour les jeunes diplômés. On estime que les acteurs majeurs du secteur prévoient entre 800 et 1 300 embauches en CDI dont la majorité est réservée aux profils débutants. Le secteur se porte donc bien. Les grands acteurs du secteur appliquent une stratégie d’embauche orientée vers les jeunes diplômés à qui ils offrent une formation solide au métier.

“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVISAGEABLES ?”

En cabinet d’audit, l’évolution d’une carrière est très structurée. Un Auditeur commence consultant Junior, puis consultant Confirmé. Il peut ensuite avoir accès à des postes d’encadrement : Chef de mission ou Manager puis Associé. Après une première expérience en cabinet, le candidat peut choisir de rejoindre la direction financière d’une entreprise, auquel cas les postes qui s’offrent à lui sont : Auditeur interne, Contrôleur de Gestion ou Responsable Financier en fonction de son nombre d’années d’expérience. S’il a eu l’occasion de se spécialiser dans un secteur d’activité, son CV sera alors le bienvenu dans les entreprises du domaine et bien sûr chez ses anciens clients.

“POURQUOI CHOISIR UNE CARRIÈRE EN AUDIT & CONSEIL ?”

Un début de carrière au sein d’un cabinet d’audit & conseil est «la voie royale» pour qui ambitionne un poste au sein d’une Direction Financière.
Le fait de travailler avec des clients différents, ce qui est l’essence même du cabinet, apporte une diversité de missions qui rend le poste attrayant. Il s’agit d’un métier en constant renouvellement qui évolue au fil des années en fonction des problématiques rencontrées par les entreprises.

“QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOPTER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?”

Le premier conseil que je donnerais à un étudiant qui souhaite s’orienter vers ces métiers est de débuter durant sa formation par un stage au sein d’un cabinet. Cela lui ouvrira plus de portes en tant que jeune diplômé et lui permettra également de se faire une idée précise du secteur. Il faut donc anticiper.
L’Audit évolue sans cesse et se tourne de plus en plus vers une gestion qui dépasse le territoire français afin de prendre en main les problématiques globales des clients. En conséquence, la maîtrise de l’anglais est un atout sérieux.
Le métier d’Auditeur nécessite des déplacements fréquents ; la mobilité sera une qualité appréciée par les recruteurs.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.12: http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Les tendances de recrutement 2015 en audit & Conseil. L’interview de Jean-Marc Mickeler, Associé Directeur des Ressources Humaines, Deloitte.

Jean Marc Mickeler“QUELLES SONT LES TENDANCES DU RECRUTEMENT EN AUDIT & CONSEIL ?”

Pour répondre au mieux aux enjeux de nos clients, le Cabinet recrute pour ses différents métiers 1 000 collaborateurs, dont 700 jeunes diplômés. Nous recrutons en plus 500 stagiaires.

“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVISAGEABLES ?”

Deloitte propose quatre métiers : Audit, Conseil, Financial Advisory et Risk Services. Avec un cursus de formation très étoffé, l’apprentissage sur le terrain, la possibilité d’évoluer d’un métier / secteur/ pays vers un autre et la facilitation de la préparation aux DCG, DSCG et Diplôme d’actuariat, les collaborateurs évoluent rapidement vers des postes à responsabilités au sein du Cabinet ou en entreprise.

“POURQUOI CHOISIR L’AUDIT ET LE CONSEIL ?”

En tant qu’experts indépendants, les auditeurs jouent un rôle capital pour une entreprise. La diversité des problématiques auxquelles ils sont confrontés développe leur capacité d’adaptation et de réactivité. Ce métier améliore aussi leur sens de l’organisation, leur capacité de rédaction et de synthèse et leur fournit une vision complète de l’entreprise.
Les consultants accompagnent les entreprises dans des projets de transformation et de recherche de la performance. Ils renforcent leur compréhension des problématiques stratégiques des organisations grâce à la diversité des missions et enrichissent leurs compétences techniques, technologiques et méthodologiques.

“QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?”

Chez Deloitte, nous favorisons la diversité des profils. Chaque année, le Cabinet recrute 60 % d’étudiants issus d’écoles de commerce, 20 % d’écoles d’ingénieurs et 20 % d’universités.
A la rentrée 2014, Deloitte a également accueilli dans ses locaux une promotion de collaborateurs préparant le DSCG, dans le cadre d’un contrat de professionnalisation en alternance.

“QUELLE EST LA STRATÉGIE À ADOPTER POUR ÊTRE RECRUTÉ ?”

Pour effectuer un stage au sein du Cabinet, nous valorisons la qualité de la formation du candidat et la spécialisation dans le métier pour lequel il postule. D’autre part, des expériences dans le secteur financier sont recherchées. Pour entrer en tant qu’auditeur junior, il est préférable d’avoir préalablement effectué un stage en audit. Le stage de fin d’étude au sein du Cabinet est notamment un bon tremplin pour être recruté en CDI.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.11: http://www.linkfinance.fr/guidefinance

Les tendances de recrutement 2015 en banque, finance, assurance. L’interview de Francine Aufray, Manager France, Kelly Services

Francine Aufray, Manager france - Kelly Services“QUEL EST L’INTÉRÊT D’UNE CARRIÈRE EN BANQUE, FINANCE, ASSURANCE ? ”

Ce sont des secteurs qui recrutent et vont recruter dans les années à venir.
Les comptables et les contrôleurs de gestion sont toujours des profils régulièrement recherchés par les entreprises.
Il est connu aussi que les banques françaises sont un des premiers employeurs privés. La carrière bancaire propose donc un large panel de métiers qui demande une bonne culture financière. Par ailleurs, l’évolution professionnelle est assez rapide si le candidat fait ses preuves rapidement. Les sociétés d’assurance recrutent également en raison notamment de la pyramide des âges très élevée dans ce secteur. Elles offrent également une grande diversité de métiers et des possibilités d’évolution. C’est un secteur en perpétuelle mutation qui s’adapte à l’actualité et est toujours à la pointe de la technologie : digitalisation, big data…

“QUELLES SONT LES TENDANCES DE RECRUTEMENT AUJOURD’HUI SUR CES MÉTIERS & SECTEURS ?”

Ce sont des secteurs qui recrutent aussi bien en intérim, qu’en CDD ou en CDI .
Les tendances du marché bancaire sont encore fortes sur le recrutement de profils de la Sécurité Financière. En effet, en support de tous les métiers, et présent dans toutes les zones géographiques, le département conformité a pour mission principale de protéger les actifs les plus importants, entre autres, les clients et la réputation de la banque. Un autre segment toujours très porteur depuis de nombreuses années est celui de la relation clientèle et plus particulièrement à distance lié au développement des banques en ligne. Les conseillers clientèle sur plateforme ainsi que les back-office bancaires offrent le plus de possibilités en CDI.Dans le secteur de l’Assurance avec la digitalisation, il y aura à terme de moins en moins besoin de gestionnaires au niveau Bac+2 et les profils recrutés le seront en majorité au niveau Bac+5.

Les postes de commerciaux sont toujours très demandés que ce soit en face à face ou par téléphone à destination des particuliers, des professionnels ou des entreprises.

De façon générale, les candidats ayant une expertise technique forte que se soit sur les postes d’actuaires, comptables assurance, comptables bancaire, juristes marchés, crédoc … devraient trouver rapidement du travail. Les profils avec une bonne maîtrise de l’Anglais sont de plus en plus demandés tous métiers confondus.

“QUELLES SONT LES CARRIÈRES ENVISAGEABLES ?”

Les métiers sont nombreux avec des possibilités d’évolution vers du management d’une équipe. Les postes de comptable, contrôleur financier, directeur financier, gestionnaire et Responsable paie sont récurrents.Des formations spécifiques préparent aux métiers bancaires. Les études peuvent être courtes ou longues selon la profession choisie. Par exemple, un BAC + 2/3 pour les chargés de clientèle et un BAC + 5 pour des postes d’encadrement ou une carrière en finance de marché avec un niveau d’anglais opérationnel à courant.

Dans le secteur de l’Assurance les métiers sont nombreux : beaucoup sont liés à la souscription des contrats et à la gestion des sinistres et demandent une grande technicité. Des écoles comme l’ENASS et l’ESA forment à ces métiers mais des nouveaux masters spécialisés en assurance, en raison d’un réel besoin, voient le jour dans les universités. Le secteur a une image « vieillotte » qui ne correspond pas du tout à la réalité.

“QUELS SONT LES PROFILS RECRUTÉS MAJORITAIREMENT ?”

Les postes en paie, les contrôleurs de gestion, les consolideurs et les comptables généraux sont toujours très recherchés idéalement avec une expérience en cabinet d’audit ou d’expertise comptable.Comme indiqué précédemment les profils dans le domaine de la Sécurité Financière mais aussi les profils en back et middle office tels que les gestionnaires et les valorisateurs de portefeuilles.Dans le domaine de l’Assurance, les postes de commerciaux sont toujours très demandés : souscripteurs, chargés de clientèle, conseillers commerciaux. Cette année, en raison notamment du contrôle de l’ACPR, de nombreux gestionnaires assurance Vie et décès ont été recrutés pour des missions d’intérim ou des CDD de longue durée afin de traiter les contrats en déshérence et de rechercher de manière active les bénéficiaires.

Les formations effectuées en alternance sont très prisées des recruteurs car les candidats bénéficient alors déjà d’une véritable expérience et n’ont pas uniquement des connaissances théoriques.

“COMMENT FAIRE SON CHOIX DE CARRIÈRE QUAND ON EST ÉTUDIANT OU
JEUNE DIPLÔMÉ ? ”

Il est judicieux de ne pas se focaliser sur la recherche d’un CDI et en tout cas de poursuivre dès le début de ses recherches plusieurs canaux. Les missions d’intérim et les CDD peuvent constituer un excellent tremplin professionnel pour un jeune diplômé. Elles sont très opérationnelles et le jeune diplômé pourra, valoriser sa capacité d’adaptation en plus de l’expertise technique acquise. Elles lui permettent soit d’enrichir son curriculum vitae, soit même de se voir proposer un CDI à l’issue de son contrat.
Les salons dédiés au recrutement permettent de pouvoir échanger directement avec des professionnels, d’entrevoir des métiers moins connus du grand public. Il est également recommandé de lire la presse spécialisée afin de bien connaître les formations les plus prisées.

Lire + d’interviews dans le Guide 2015 Réussir sa carrière en finance – linkfinance, p.8 : http://www.linkfinance.fr/guidefinance