Toute l’actualité emploi finance

Access Masters : Salon des Masters, MBA & MS le 27 septembre

16 septembre 2014

Access Masters : Salon des Masters, MBA & MS

Visez de nouveaux sommets !

Paris, Samedi 27 Septembre 2014
De 12h30 à 17h30
Le Méridien Etoile,

Entrée gratuite, inscription obligatoire.

Découvrez les meilleurs programmes de Masters, MBA & MS des Grandes Ecoles de Commerce françaises et internationales lors de la 11ème édition du Salon Access Masters à Paris le Samedi 27 Septembre 2014 !

Les moments forts du salon :

• Workshops thématiques : marketing, finance, management, relations internationales, ingénierie…
• Rencontres personnalisées avec les Directeurs des Admissions des écoles
• Sessions d’orientation individuelles animées par les consultants Access Masters
• Programmation des RDV sur place et assistance d’hôtesses dédiées
• Conférence interactive « Comment bien choisir son Master Spécialisé »
• Nouveau Guide Access Masters – inclus son supplément MBA – offert à chaque participant

Le salon s’adresse aux titulaires de Bac+3 (Licence ou équivalent) à Bac +4/5 et jeunes diplômés, toutes filières, qui souhaitent se spécialiser dans un domaine précis, acquérir une double compétence, bénéficier de la notoriété et du réseau des écoles, faciliter leur mobilité internationale, optimiser leur salaire à l’embauche, ou encore faire la différence face aux recruteurs.

Les écoles participantes au salon figurent parmi les plus renommées, et proviennent des quatre coins du monde, EDHEC, Hult International Business School, IE Business School, Babson College, Henley Business School, Rotterdam School of Management, Toulouse Business School… et bien d’autres.

N’attendez pas la rentrée ! Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir votre invitation gratuite et horaire d’arrivée sur www.accessmasterstour.com

Seuls les candidats préinscrits peuvent obtenir des RDV avec les écoles.

Les nominations en banque, finance, assurance.

15 septembre 2014

Aviva France (groupe Aviva) : Directeur général délégué
Monsieur Philippe Gravier est promu directeur général délégué d’Aviva France, à ce poste depuis septembre 2014. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Nicolas Schimel, directeur général.
Il conserve par ailleurs ses fonctions de directeur général d’Aviva Vie, poste qu’il occupe depuis 2013, et de directeur financier d’Aviva France, qu’il occupe depuis 2011.

Philippe Gravier, 37 ans, doctorat en japonais classique de l’INALCO (2004), ENA (2003), ESSEC (2000), DEA de finance de l’université Paris-I (1999), IEP Paris (1998), a réalisé le parcours suivant :
* Depuis 2013 : Aviva France, directeur général d’Aviva Vie.
* Depuis 2011 : Aviva France, directeur financier.
* 2010-2011 : Directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et directeur du cabinet du secrétaire d’Etat en charge des petites et moyennes entreprises, du commerce, du tourisme, des services et de la consommation.
* 2007-2010 : Cabinet du ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, conseiller technique.
* 2003-2007 : Ministère des Finances, notamment en charge de la règlementation de l’assurance vie et des produits d’épargne retraite, puis de la règlementation des organismes de placement collectifs et des fonds d’investissement.

EY : Responsable de l’activité Audit EMEIA
Monsieur Jean-Yves Jégourel est promu responsable de l’activité Audit EMEIA d’EY, à ce poste depuis juillet 2014. Il est ainsi en charge de l’Europe, du Moyen-Orient, de l’Inde et de l’Afrique, une des quatre grandes zones opérationnelles d’EY dans le monde.
Il reste par ailleurs associé d’EY France, fonction qu’il occupe depuis 1995.

Jean-Yves Jégourel, 53 ans, expert-comptable (1993), ESC de Brest (1983), a réalisé le parcours suivant :
* Depuis 1995 : EY France (ex-Ernst & Young), associé.
* 2003-2012 : Ernst & Young, successivement directeur technique France et Europe continentale, membre du comité exécutif France et Luxembourg, associé en charge des activités Audit et Conseil (2008), et directeur technique de la zone EMEIA (2010).
* 1989-2002 : Ernst & Young, en poste aux Etats-Unis puis à Londres (2001).
* 1984-1989 : Ernst & Young France, début de carrière comme auditeur.

Grant Thornton : Associé
Monsieur Jean de Laforcade est coopté associé au sein des activités audit du cabinet Grant Thornton, à ce poste depuis juillet 2014. Il est ainsi en charge de la gestion des risques, du contrôle interne et de l’audit des systèmes d’information. Il conserve par ailleurs sa fonction de responsable de la ligne de services Business Risk Services et Audit IT, poste qu’il occupe depuis 2013.

Jean de Laforcade, 41 ans, Certified in Risk and Information Systems Control (CRISC, 2010), Certified Information System Auditor (CISA, 2001), DESS informatique de gestion (1996) et maîtrise des sciences et techniques comptables et financières (1995) de l’université Paris Dauphine, a réalisé le parcours suivant :
* Depuis 2013 : Grant Thornton, responsable de la ligne de services Business Risk Services - Audit IT.
* 2012-2013 : Grant Thornton, senior manager, responsable audit système d’information.
* 2007-2012 : PwC, senior manager.
* 2005-2007 : Alcatel-Lucent, auditeur interne.
* 2000-2004 : EY, manager.
* 1999-2000 : Mazars Group, auditeur senior.

Aklea : Avocat directeur au sein des lignes de services Société et financement, et Mécénat, fondation et association
Madame Catherine Larrodé rejoint Aklea en qualité d’avocat directeur au sein des lignes de services Société et financement, et Mécénat, fondation et association, à ce poste depuis septembre 2014.
Elle est ainsi en charge des opérations de fusions-acquisitions. Elle dispose d’une expertise dans la mise en oeuvre, le suivi et l’accompagnement des projets d’intérêt général portés par les organismes sans but lucratif (associations, fondations, fonds de dotation, etc.), les entreprises et les particuliers.

Catherine Larrodé, 45 ans, avocat au Barreau de Lyon, DESS droit des affaires et fiscalité de l’université Lyon-III, DJCE, a réalisé le parcours suivant :
* 2012-2014 : En poste chez Aklea.
* 2002-2012 : En poste au sein d’Ernst & Young.
* 1997-2002 : Début de carrière au sein du cabinet d’avocats Ratheaux (à Lyon).

Vinci Autoroutes : Directeur financier
Monsieur Patrick Priam est nommé directeur financier de Vinci Autoroutes, à ce poste depuis septembre 2014. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Sébastien Morant, directeur général. Il entre au comité de direction de Vinci Autoroutes et conserve ses fonctions au sein d’ASF.

Patrick Priam, 57 ans, MBA de l’INSEAD (1983), ESTP (1980), a réalisé le parcours suivant :
* Depuis 2007 : Autoroutes du Sud de la France (ADF, groupe Vinci), directeur financier, secrétaire général.
* 2000-2007 : Directeur financier dans des entreprises aéroportuaires, notamment chez OMA (au Mexique) et WFS (aux Etats-Unis).
* 1997-2000 : Campenon Bernard, directeur du contrôle de gestion.

« Rubrique réalisée en partenariat avec Nomination : 1er service d’informations et de veille sur les décideurs. » www.nomination.fr

«Le caractère général de la formation permet une ouverture des étudiants sur tous les aspects de la gestion avant une forte spécialisation en M2», Pauline Paquin, Responsable du Master Gestion à l’EM Strasbourg

9 septembre 2014

Est-ce que vous pouvez nous présenter le Master ?
Le M1 gestion a été créé en 2009 à l’EM Strasbourg Business School. Ce M1 permet aux étudiants de s’inscrire dans un cursus master complet (M1 et M2), en apprentissage. Cela permet aussi un recrutement interne pour les différents M2 en apprentissage proposés par l’École.

Combien avez vous de promotions ?
Il y a une promotion par année scolaire d’environ 35 étudiants.

Quel est l’objectif de la formation ?
L’objectif de cette formation est de former des étudiants aux différents aspects du management. Le M1 leur donne une base solide dans tous les domaines de la gestion.
Ce M1 cherche à former des managers responsables et des étudiants capables de s’adapter au monde professionnel (notamment à travers l’apprentissage).

Quels sont les points forts du programme ?
Le caractère général de la formation permet une ouverture des étudiants sur tous les aspects de la gestion avant une forte spécialisation en M2. Au vu des parcours d’origine des étudiants cela permet à chaque étudiant de voir la gestion de manière globale et d’en appréhender toute la complexité.
La diversité des parcours des étudiants est aussi une richesse de ce programme, qui créé une émulation certaine entre les étudiants.
Grace à l’apprentissage, les étudiants sont déjà confrontés aux exigences du monde professionnel.

Quels sont les profils des étudiants ?
Il n’y a pas de profil type. Nos étudiants ont des parcours très variés et se destinent à des M2 divers.

Comment est composé le corps enseignants ?

Le corps enseignant est composé d’enseignants académiques et de professionnels.

Quelles sont vos relations avec les entreprises ?
Les relations avec les entreprises sont étroites puisque les étudiants sont des apprentis. Cela signifie une réelle implication des entreprises d’accueil dans la formation des apprentis.

Que deviennent vos anciens ? Est-ce que vous avez des exemples ?
Il n’y a pas de suivi des anciens du M1 à proprement parler, puisqu’ils intègrent tous un M2 à l’EM Strasbourg. Le suivi se fait donc après le M2 où 79,95% de nos étudiants ont trouvé un emploi après l’obtention de leur diplôme.

Est-ce que votre formation est accessible également en formation continue ?
Cette formation étant un tronc commun afin de poursuivre par un M2 en apprentissage de l’EM, elle est donc ouverte en contrat d’apprentissage et il n’est pas possible d’intégrer celle-ci dans le cadre de la formation continue.

Comment procédez vous pour faire évoluer votre programme ?
Grâce aux contacts importants avec les entreprises, mais aussi par les intervenants professionnels de la formation qui participent avec les enseignants académiques aux réunions pédagogiques.
L’École organise aussi régulièrement des réunions pédagogiques entre les différents masters, ce qui permet d’avoir une réflexion sur le programme. Enfin, les étudiants sont amenés à évaluer les enseignements ce qui fait aussi évoluer le M1.


Pauline Paquin
Diplômes : - MSTCF à l’Université de Strasbourg en 2004
- DESCF en 2005
Professeur agrégé d’économie gestion en spécialité comptable et financière.
En poste à l’EM Strasbourg depuis 2012.
Responsable du M1 depuis 2013.

«En 2000, SKEMA, SAP, EY, PMI® France, IBM et l’INRIA se réunissent dans l’objectif de proposer une formation innovante d’excellence», Corinne Hirzmann, Responsable du Msc Business Consulting & Information System Management à SKEMA

9 septembre 2014

Est-ce que vous pouvez nous présenter MSc Business Consulting & Information System Management ?

En 2000, SKEMA, SAP, EY (Ernst & Young), PMI® France, IBM et l’INRIA se réunissent dans l’objectif de proposer une formation innovante d’excellence, unique dans le domaine des systèmes de l’information. A l’époque, nous délivrions des certifications professionnelles SAP, gage de la qualité de nos enseignements.
Le master a ensuite évolué pour devenir le MSc Business Consulting & Information System Management. Un programme enrichit en matières propres au conseil, notamment grâce à des nouveaux partenariats comme Cap Gemini, Amadeus, Inventy consulting. Aujourd’hui, nous le renforçons sur les nouvelles technologies et ajoutons Microsoft aux partenaires.
Ce MSc est en constante évolution, mais notre objectif reste le même : répondre aux évolutions du marché afin de proposer des étudiants immédiatement opérationnels en entreprise.

Combien avez-vous de promotions ?
Nous avons une promotion par an, soit environ 500 étudiants formés depuis sa création.

Quel est l’objectif de la formation ?
Nous formons des professionnels hautement qualifiés en conseil et en Systèmes d’Information capables d’évoluer dans des environnements interdisciplinaires techniques et managériaux.
La formation est riche et enrichissante, nous demandons un très fort investissement aux candidats.

Quels sont les points forts du programme ?

Le programme s’articule autour de trois axes :
• le Conseil (Business Consulting),
• les Systèmes d’Information (ISM)
• la Gestion de Projet.

Il n’est pas concevable de faire du Conseil ou de l’ISM sans une solide base en Gestion de Projet : nos étudiants sortent avec la exigeante certification internationale PMI® complétée d’une expérience pratique d’un projet avec une des entreprises High Tech de la technopole de Sophia Antipolis. Tous les cours sont enseignés par des personnes certifiées en Gestion de Projet.
Il en est de même pour les modules du conseil, le théorique étant toujours associé à la pratique. Tous nos cours sont enseignés par des personnes ayant eu une solide expérience industrielle dans le conseil. Certains étudiants obtiennent une certification en Change Management, élément clé du conseil.

Le module ISM est en grande partie enseigné par nos partenaires leader dans le domaine. Pour la partie ERP : SAP assure 5 semaines de formation où les étudiants sont invités dans leurs locaux et ils reçoivent les cours des créateurs/développeurs des modules. Pour la Business Intelligence/ Big Data, nous faisons appel à Microsoft, SAP et Amadeus, où chacun apporte sa spécificité et valeur. Certains étudiants obtiennent la certification internationale ITIL®.
Ces trois certifications reconnues mondialement sont la concrétisation du travail demandé aux étudiants et la preuve de la haute valeur ajoutée de nos enseignements.

Quels sont les profils des étudiants ?
Nous recevons des étudiants du monde entier souvent déjà BAC+5, ingénieur qui souhaitent avoir une ouverture business ; ou conseillers qui souhaitent valider leurs acquis par des certifications. Nos cours sont dispensés en anglais.
Nous accueillons également les étudiants de dernière année du Programme Grande Ecole de SKEMA qui souhaitent une spécialisation professionnalisante, qui ne connait pas la crise sur le marché –bien au contraire- et qui offre de bonne rémunération.

Comment est composé le corps enseignants ?

Selon les modules, nous avons différents profils :
• Business consulting : l’enseignement est donné par des personnes ayant minimum 10 ans d’expérience dans une des Fat4 (EY, Price, Deloitte ou KPMG). Certaines sont toujours en activité, d’autres forment le corps des enseignants chercheurs de SKEMA.
• ISM : les fondamentaux sont enseignés par les enseignants chercheurs de SKEMA. Les cours spécifiques sont dispensés par les ingénieurs experts de SAP, Microsoft, Amadeus ou Hewlett Packard selon les disciplines.
• La Gestion de Projet est exclusivement enseignée par des personnes expérimentées et certifiées par le PMI®.
L’équipe pédagogique est motivée, enthousiaste dans la transmission des savoirs mais par conséquent, exigeante.

Quelles sont vos relations avec les entreprises ?
Excellente ! Ce sont nos partenaires soit pour les cours, soit pour des mini-projets, soit pour les recrutements de nos étudiants. Ils participent également à l’évolution du programme.

Que deviennent vos anciens ? Est-ce que vous avez des exemples ?
• 65% de nos diplômés occupent des postes dans le conseil organisationnel ou ISM (EY, KPMG, Price, Deloitte, KPMG, Accenture, Cap Gemini, Inventy consulting…)
• 25% dans les industries informatiques (SAP, Amadeus, …)
• 10% dans les banques ou les autres secteurs de l’industrie

A titre, je pense à :
• Mathieu R., diplômé 2012 a démarré en consultant junior chez Amaris en Suisse et est aujourd’hui manager dans la même entreprise.
• Lea E., diplômée en 2011, a choisi une évolution technique. Elle a démarré en tant que Support adviser chez SAP labs France et est aujourd’hui Secure Support Engineer.
• Laurianne L., diplômée en 2013 IT Auditor chez Deloitte Luxembourg
• Aminata D., diplômée 2012 a démarré en tant que consultante SAP chez Inventy Consulting Sophia Antipolis. Elle est aujourd’hui responsable du site d’Inventy Canada.

Est-ce que votre formation est accessible également en formation continue ?
Oui. Nous recrutons des profils expérimentés qui cherchent, par exemple, dans le cadre d’une reprise d’étude, à se repositionner dans le monde du conseil.


Comment procédez-vous pour faire évoluer votre programme ?

Nous nous appuyons sur un comité scientifique composé de nos partenaires industriels, d’enseignants du master et d’étudiants de la promo actuelle et ancienne. L’ouverture sur l’innovation est fondamentale pour répondre aux besoins des entreprises d’aujourd’hui mais aussi de demain. C’est la raison pour laquelle, nos étudiants acquièrent les fondamentaux théoriques mais sont aussi en mesure, une fois en entreprise d’apporter un regard technologique nouveau.
Les entreprises qui ont recruté nos diplômés nous font souvent part de leur satisfaction et ne manquent pas de nous recontacter pour d’autres recrutements. Un signal, à mon sens, très positif !


SKEMA Business School
Corinne Hirzmann
Directrice Scientifique du MSc Business Consulting and Information Systems Management

Les nominations en banque, finance, assurance.

8 septembre 2014

BNP Paribas Real Estate : Directeur général adjoint, en charge de la finance, de l’IT, des achats & environnement de travail et de l’organisation

Madame Dominique Jones est promue directeur général adjoint, en charge de la finance, de l’IT, des achats & environnement de travail et de l’organisation de BNP Paribas Real Estate, à ce poste depuis juillet 2014. Elle est sous la responsabilité directe de Monsieur Thierry Laroue-Pont, président du directoire. Elle est membre du directoire élargi.
Dominique Jones, 56 ans, IEP Paris, a réalisé le parcours suivant :
* 2013-2014 : BNP Paribas Real Estate, secrétaire général.
* 2010-2013 : BNP Paribas Real Estate, directeur de la conformité et du contrôle permanent.
* Navilux (au Luxembourg), directeur général (pendant 3 ans).
* 1996-2002 : BNP Paribas, a travaillé pour le groupe à Londres.
* 1983-1996 : BNP Paribas CIB (Corporate & Investment Banking), responsable de comptes à la direction Grandes Entreprises.
* Début de carrière comme auditeur interne chez Arthur Andersen et The Chase Manhattan Bank.

Socotec : Directeur général finance

Monsieur Eric Guilhou est nommé directeur général finance de Socotec, à ce poste depuis septembre 2014. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Vincent Oudin, président-directeur général. Il est ainsi chargé de superviser les services financiers, la croissance externe, les systèmes d’information, les services juridique, achat et immobilier. Il est membre du comité exécutif.

Eric Guilhou, 55 ans, expert-comptable, ESCEM, CAPES économie-gestion, a réalisé le parcours suivant :
* 2011-2014 : CGI France, directeur général finances.
* 2010-2011 : Ginger, directeur général.
* 2000-2010 : Atos, directeur général en charge des fonctions supports et des fusions-acquisitions.
* 1990-2000 : Atos, chargé de mission auprès du président puis directeur financier.
* 1986-1988 : Télémarket (cédé à Monoprix en 1990), directeur financier et cofondateur.
* 1983-1986 : Grant Thornton, début de carrière comme manager auditeur.

Lagardère Active : Directeur général finances, stratégie et développement
Monsieur Christophe Thoral est promu directeur général finances, stratégie et développement de Lagardère Active, à ce poste depuis septembre 2014. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Denis Olivennes, président du directoire.
Il est ainsi chargé, notamment, d’élaborer et de mettre en oeuvre la stratégie de Lagardère Active, et aura pour mission de soutenir le développement et d’accélérer la croissance des univers de marques. Il est membre du comité exécutif de Lagardère Active.

Christophe Thoral, 47 ans, ESCP Europe (1989), MBA de Wharton School (Etats-Unis), a réalisé le parcours suivant :
* 2010-2014 : Groupe Lagardère, directeur général de Lagardère Entertainment.
* 2008-2010 : Groupe Lagardère, directeur du développement de Lagardère Entertainment et directeur des activités de production d’animation.
* 2000-2008 : Groupe Lagardère, directeur adjoint de la stratégie et du développement.
* 1996-2000 : McKinsey, chef de projet.
* 1991-NC : Début de carrière au sein du groupe Bolloré.

Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) : Directeur spécialisé des finances publiques
Monsieur Jean-Luc Brenner est nommé directeur spécialisé des finances publiques de l’AP-HP, à ce poste depuis juillet 2014, en remplacement de Monsieur Christian Thalamy.

Jean-Luc Brenner, 50 ans, administrateur civil hors classe, ENA (1998), a réalisé le parcours suivant :
* 2008-2014 : Ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de l’évaluation des politiques publiques, sous-directeur de la gestion comptable et financière des collectivités locales au service des collectivités locales de la direction générale des finances publiques.
* 2004-2008 : Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chef du bureau de l’expertise juridique à la direction générale de la comptabilité publique (DGCP).
* 2002-2004 : Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France, conseiller.
* 2001-2002 : DGCP, chef du bureau Qualités, méthodes, normalisation.
* 2000-2001 : DGCP, chargé du bureau de l’application des comptabilités et de la dépense de l’Etat.

« Rubrique réalisée en partenariat avec Nomination : 1er service d’informations et de veille sur les décideurs. » www.nomination.fr

«La demande en cadres spécialisés en gestion des risques a explosé au début des années 2000 et demeure très forte», Jean-Jacques Lilti, Responsable du Master 2 Finance Gestion des Risques à l’IAE de Rennes

4 septembre 2014

Est-ce que vous pouvez nous présenter le Master 2 Finance Gestion des Risques ?

Le Master 2 Finance Gestion des Risques a été créé dans les années 2000 pour répondre aux besoins de recrutements des entreprises et des institutions financières dans le secteur de la gestion des risques. La demande en cadres spécialisés en gestion des risques a explosé au début des années 2000 et demeure très forte pour des raisons économiques (crise financière par ex) et réglementaires (réglementation Bale 2-3, solvency, etc)

Combien avez-vous de promotions ?

15 promotions

Quel est l’objectif de la formation ?

Le Master a pour objectif de former et d’insérer des étudiants immédiatement opérationnels, spécialisés en gestion des risques en couvrant les risques financiers (marché, crédit, liquidité) et opérationnels. Ce diplôme, initialement en formation initiale depuis 2000, a ouvert en sept 2014 en alternance. Ce point garantit une insertion immédiate des étudiants à l’issue de leur année.
Le caractère opérationnel du diplôme provient également du fait que plus de 50% des intervenants sont des professionnels de la gestion des risques.

Quels sont les points forts du programme ?

- Formation en alternance

- 50 % des cours assurés par des professionnels du secteur

- Certification AMF intégrée et gratuite

- Préparation au certificat PRM (Professional Risk Manager) de PRMIA (www.prmia.org)

- Salaire d’embauche élevé

- Demande très forte des entreprises

- Passage du Bloomberg Aptitude Test

Quels sont les profils des étudiants ?

Etudiants titulaires d’un Master 1 en : Banque, Finance, Economie, gestion, Ecole de commerce, mais également cursus scientifique

Nombre d’étudiants dans la promotion 2013/14: 15

Nombre de candidatures reçues pour entrer dans cette promotion et conditions d’admission : 85 candidats, Dossier et entretien

Comment est composé le corps enseignants ?

Universitaires de l’IAE de Rennes, professionnels du secteur de la gestion des risques (banques, cabinet de conseils, assurance, etc)

Quelles sont vos relations avec les entreprises ?

Relations étroites et constantes, dans le cadre des stages et du suivi de l’insertion professionnelle des étudiants :

- Pourcentage d’étudiants recrutés dès la sortie, six mois après la sortie : 100 % en moins de six mois, 75% à l’issue du stage

- Taux de chômage à 1 an : 0%

- Secteurs d’activités : secteur financier

- Salaires moyen d’embauche : 35 K EUR

- Date de l’étude et taux de répondants : Mars 2012, 94% de taux de réponse

Que deviennent vos anciens ? Est-ce que vous avez des exemples ?

Exemples de premier emploi :

- Analyste crédits (BPCE)
- Analyste risques opérationnels (Arkea)
- Analyste risques et engagements entreprises (CEBPL)
- Ingénieur Produits structurés (SG CIB)
- Gestionnaire Middle Office (HSBC)
- Analyste risque et performance (BNP Paribas)

Est-ce que votre formation est accessible également en formation continue ?

Possible dans un cadre modulaire avec Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Comment procédez-vous pour faire évoluer votre programme ?

Evolutions du programme en fonction des décisions du conseil de perfectionnement, des avis de l’ensemble des intervenants, des évolutions réglementaires et sectorielles


Professeur Agrégé des Universités à l’IGR-IAE de Rennes
Responsable du M2 Finance Gestion des Risques
Responsable de l’axe Macro Economie Finance du CREM (UMR CNRS 6211)

«70% d’étudiants internationaux», Joëlle Randriamiaran, Responsable du Master of Science Finance and Auditing à fBS Campus Clermont

1 septembre 2014

Est-ce que vous pouvez nous présenter le diplôme (date et contexte de création) ?
Le diplôme MSc Finance and Auditing a été créé en 2006, au moment où fBS était encore Groupe ESC Clermont. Il a été créé avec la collaboration d’un ancien auditeur dans le but de faire connaître le métier, d’une part, et avec la volonté de rendre le programme accessible à des étudiants internationaux, d’autre part, dans un contexte où l’international était au centre des préoccupations de notre établissement.

Combien avez vous de promotions ?
Sept promotions sont sorties du programme depuis sa création.

Quel est l’objectif de la formation ?
La formation a pour principal objectif de préparer les étudiants aux métiers de l’audit, de la finance, mais aussi du contrôle de gestion. Un étudiant qui sort du programme FA peut être aussi bien analyste financier dans une entreprise multinationale, qu’auditeur dans un cabinet de taille moyenne…

Quels sont les points forts du programme ?
- Un lien très fort avec les entreprises, avec l’intervention de professionnels d’horizons divers.
- Des missions d’audit en temps réel effectuées par les étudiants dans les entreprises locales.
- Une mise à jour continue des contenus en accord avec l’évolution des métiers.
- Partenariat avec l’ACFE (Association of Certified Fraud Examiners)

Quels sont les profils des étudiants ?
Les profils sont très variés : étudiants de formation scientifique ou en sciences sociales ayant un Bachelor international ou un Master 1 (Bacc + 4); étudiants ayant déjà une solide expérience professionnelle qui souhaite approfondir leur connaissance. Nos étudiants sont composés à 70% d’étudiants internationaux.


Joëlle Randriamiaran
Responsable du Master of Science Finance and Auditing
fBS Campus Clermont
Obtention en 1995 d’un Master en Sciences Économiques (Option Macroéconomie) à l’Université d’Antananarivo
Titulaire d’un Doctorat en Sciences de gestion de l’Université d’Auvergne (Option Finance) depuis 2005
Membre de l’Association of Certified Fraud Examiners (ACFE)
Activité de Consulting dans le secteur bancaire

Les nominations en banque, finance, assurance.

1 septembre 2014

QBE France (groupe QBE) : Directeur Financial & Specialty Markets (FSM) pour l’Europe
Madame Cristiana Baez-Safa est nommée directeur Financial & Specialty Markets (FSM) pour l’Europe de QBE, à ce poste depuis juillet 2014. Elle est sous la responsabilité conjointe de Messieurs David Harries, director of FSM, et Jerry Probert, director Europe, et remplace Madame Jill Stewart.

Cristiana Baez-Safa, membre du Barreau de l’Etat de New York et de l’International Bar Association, docteur de droit de l’université St John, LL.M de l’université de Georgetown, a réalisé le parcours suivant :
* Groupe XL, chief underwriting officer, commercial risks, international professional.
* Marsh Finpro EMEA, managing director et european practice leader.

Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) : Chef de la division Synthèse générale des comptes au sein du département des Comptes nationaux
Monsieur Etienne Debauche est nommé chef de la division Synthèse générale des comptes au sein du département des Comptes nationaux de l’INSEE, à ce poste depuis août 2014, en remplacement de Madame Anne-Juliette Bessone. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Ronan Mahieu, chef du département des Comptes nationaux.

Etienne Debauche, 37 ans, administrateur de l’INSEE, ENSAE, DEA d’économie, a réalisé le parcours suivant :
* 2011-2014 : Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère de la Santé, chef du bureau du handicap et de la dépendance.
* 2008-2011 : INSEE, chef de la cellule Synthèse et conjoncture de l’emploi au sein du département Emploi et revenus d’activité.
* 2005-2008 : Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) du ministère du Travail, début de carrière comme chargé d’études sur l’accompagnement des demandeurs d’emploi.

Société générale Corporate & Investment Banking UK : Responsable du groupe trade, commodity finance & agribusiness
Monsieur Mark Howard est promu responsable du groupe trade, commodity finance & agribusiness de la Société générale Corporate & Investment Banking UK, à ce poste depuis mai 2014. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Eric Le Lay, responsable des traders, financement des matières premières et agro-industrie zone Europe, Moyen-Orient et Amériques.

Mark Howard, 51 ans, a réalisé le parcours suivant :
* 2009-NC : Société générale Corporate & Investment Banking (SG CIB), responsable mondial adjoint du financement export.
* 2008-2009 : SG CIB, responsable régional du financement d’actifs et du transport maritime pour l’Asie-Pacifique.
* 2005-2008 : SG CIB, responsable adjoint du financement d’actifs pour l’Europe continentale.
* 2001-2005 : SG CIB, responsable du financement d’Actifs pour l’Asie-Pacifique à Hong Kong.
* 1998-2001 : SG CIB, en poste dans l’équipe londonienne de leasing.

Direction générale de la Gendarmerie nationale (ministère de l’Intérieur) : Directeur des soutiens et des finances
Monsieur Philippe Debrosse est promu directeur des soutiens et des finances à la Direction générale de la Gendarmerie nationale (ministère de l’Intérieur), à ce poste depuis mars 2014, en remplacement de Monsieur Pierre Renault. Il est sous la responsabilité directe de Monsieur Denis Favier, directeur général.

Philippe Debrosse, inspecteur général de l’administration (2004), ENA (2000), EM Strasbourg, DEA sciences économiques, a réalisé le parcours suivant :
* 2010-2014 : Inspecteur général de l’administration.
* 2008-2010 : Réintégré à l’Inspection générale de l’administration.
* 2006-2008 : Cour des comptes, rapporteur extérieur.
* 2004-2006 : Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, détaché à la Direction de la réforme budgétaire, chargé de la mise en place par les opérateurs de l’Etat de la loi organique relative aux lois de finances, au sein de l’administration centrale.
* 2000-2004 : Inspecteur adjoint de l’administration.
* 1981-1997 : Cadre dans le secteur privé (grande distribution puis vente par correspondance).

«C’est un double diplômes en partenariat avec l’Université d’Etat d’Economie de Saint Petersburg», Olivier Charpateau, Responsable du Master Finance et Contrôle - Internal Audit and Risk Management à Dauphine.

27 août 2014

Est-ce que vous pouvez nous présenter le diplôme ?
Le programme « Finance and Contrôle - Internal Audit & Risk Management » est un parcours double diplômes en partenariat avec l’Université d’Etat d’Economie de Saint Petersburg (Russie).

Ce partenariat étranger est le plus ancien de l’Université Paris-Dauphine. Nous avons fêté ses 20 ans d’existence en 2013. L’Université d’Etat d’Economie de Saint Petersburg est la plus grande université Russe en économie, finance et gestion.

Durant cette période il a évolué en fonction des orientations stratégiques des deux institutions et au gré des attentes du marché du travail. Aujourd’hui le programme permet aux étudiants ayant validé les différents examens d’obtenir un Master 2 Russe en finance généraliste et un Master 2 en Contrôle Audit Reporting - option Internal audit & risk management de Paris-Dauphine.

La totalité de la formation se déroule sur 7 mois à Saint Petersburg en Russie occidentale. Cette immersion permet l’apprentissage d’un environnement nouveau pour des étudiants occidentaux, l’apprentissage du russe (pour les français) et du français (pour les russes) mais aussi de prendre conscience du potentiel de développement de la Russie.
Combien avez vous de promotions ?
Nous avons une promotion par an d’environ 25/30 étudiants.

Quel est l’objectif de la formation ?
Les étudiants doivent acquérir les connaissances techniques et organisationnelles nécessaires à l’identification, le pilotage et la maîtrise des risques au sein d’une organisation. Cela intègre donc de l’outillage (risk management, audit interne/externe, contrôle interne), des comportements, des normes professionnelles, du relationnel et une excellente compréhension des processus transversaux dans les entreprises. Une partie de la formation est consacrée au contexte russe.

Quels sont les points forts du programme ?
La formation a été totalement repensée en 2013 afin de prendre le problème de la gestion des risques sous l’angle opérationnel des organisations. Au-delà des cours spécifiques de risk management et d’audit, les autres unités d’enseignement (telles que la responsabilité sociale des entreprises, la gouvernance, le contrôle de gestion, la fraude….) sont systématiquement articulés autour de la gestion des risques. En d’autres termes nous avons décloisonnés les thématiques et inscrit comme fil conducteur au programme le pilotage de la performance par la maîtrise des risques.
L’autre point fort est évidemment la délocalisation des cours qui permet une immersion dans une culture souvent peu connue.

Enfin la totalité de la formation et des évaluations se fait en anglais.

Quels sont les profils des étudiants ?
Nous avons trois profils d’étudiants. D’une part les étudiants francophones en formation initiale. D’autre part les étudiants russophones en formation initiale. Enfin des salariés russophones déjà en activité venant approfondir leurs connaissances. Cette mixité des profils est un très grand atout. En effet la gestion des risques nécessite des analyses croisées issues de perceptions différentes d’un même phénomène. Dans chaque promotion, la variété des profils permet cette mise en situation. Nous sélectionnons des étudiants issus des filières de gestion ou d’économie, parfois des filières ingénieurs et marketing.
Dans tous les cas, un très bon niveau d’anglais, une excellente culture générale des organisations, un sérieux bagage en gestion et une réelle capacité d’adaptation intellectuelle sont recherchés lors des épreuves de sélection.

Comment est composé le corps enseignants ?
Le corps enseignant est composé à 50 d’enseignants-chercheurs (français et russes) et à 40 % de praticiens de haut niveau.

Quelles sont vos relations avec les entreprises ?
Nous avons engagé cette année un partenariat avec KMPG Russie qui doit nous permettre de développer à court terme un programme d’interventions d’entreprises russes. Nous avons également des relations étroites avec le Cercle Kondratieff qui promeut les relations économiques franco-russes, et qui nous permet d’organisation des rencontres avec des entreprises ayant réussi leur implantation en Russie.


Que deviennent vos anciens ? Est-ce que vous avez des exemples ?

Nos anciens sont essentiellement en poste en entreprises russe ou française dans des fonctions financières ou d’audit. Le nouveau programme orienté sur le risk management est trop récent pour donner des éléments statistiques.

Est-ce que votre formation est accessible également en formation continue ?
Comme expliqué précédemment, ce programme est ouvert à toute personne salariée ou en fin de parcours universitaire (Première année de master validée). La seule contrainte pour un candidat salarié est la possibilité de passer 7 mois à Saint Petersburg.

Comment procédez vous pour faire évoluer votre programme ?
Nous avons une gouvernance bicéphale du programme : toute décision d’évolution est prise par les deux directeurs, russe et français, dans le cadre des orientations stratégiques de leurs institutions respectives.


Olivier Charpateau est Docteur en Sciences de gestion. Après 18 ans en qualité de contrôleur de gestion, auditeur interne et Secrétaire Général en entreprises privées, il devenu Maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine en 2010. Aujourd’hui, ses travaux portent sur l’éthique, les valeurs dans les organisations et l’audit. Il dirige le parcours de Financial Control du Master 2 en Management et co-dirige le programme de double diplôme Internal Audit and Risk Management en collaboration avec l’université FINEC de Saint Petersburg en Russie. Il est également co-directeur scientifique de la chaire de recherche « Ethique et Gouvernement d’Entreprise » au sein de la Fondation Dauphine.

Les nominations en banque, finance, assurance.

25 août 2014

Société générale Corporate & Investment Banking (SG CIB) : Managing director, head of structured export finance Africa
Monsieur Philippe Le Roch est promu managing director, head of structured export finance Africa de la Société générale Corporate & Investment Banking (SG CIB), à ce poste depuis mai 2014. Il remplace Madame Valérie Mace.

Société générale Corporate & Investment Banking (SG CIB) : Head of structured export finance Europe, Russia & CIS
Madame Valérie Mace est promue head of structured export finance Europe, Russia & CIS chez SG CIB, à ce poste depuis mai 2014. Elle remplace Madame Isabelle Roux-Sharpe.

Valérie Mace, Audencia Nantes (1988), occupait précédemment le poste de head of export finance for Africa à la Société générale Corporate & Investment Banking.

Bpifrance (groupe Caisse des dépôts) : Directeur conformité et contrôle interne
Madame Karine Demonet est nommée directeur conformité et contrôle interne de Bpifrance, à ce poste depuis décembre 2013.

M6 Web (groupe M6) : Directeur financier
Madame Anne-Marie Mondin est promue directeur financier de M6 Web, à ce poste depuis janvier 2014. Elle est sous la responsabilité directe de Madame Barbara Steinert-Dumery, secrétaire général. Elle est membre du comité de direction.

Anne-Marie Mondin, 44 ans, DESS commerce international de l’université Paris-I (1994), Rouen Business School (1993), a réalisé le parcours suivant :

* 2011-2013 : M6, directeur des achats groupe.

* 2007-2011 : M6, directeur administratif et financier RH groupe.

* 2002-2007 : Hachette Filipacchi Médias, directeur audit interne.

* 2000-2002 : Hachette Filipacchi Médias, chef de projet Réduction délais de clôture, Implémentation magnitude.

* 1999-2000 : Hachette Filipacchi Médias, responsable consolidation et contrôle de gestion groupe.
* 1997-1999 : Hachette Filipacchi Médias, contrôleur de gestion.

* 1994-1997 : Mazars & Guérard, début de carrière comme manager de mission d’audit et commissariat aux comptes.